Rechercher
  • assotatouage

Retour sur la deuxième session visio de l’AFTER.

Bonjour bonjour!

Nous étions huit à échanger, des débutantes, des plus expérimentées, des reconversions… de l’est, de Rodez, de Nice… Merci à vous d’avoir été présentes et merci également à celles qui se sont manifestées auprès de nous mais qui n’ont pu être présentes ou rester tout du long. Ce récap est pour vous ! Un merci spécial à Laura qui va nous préparer un texte sur les différentes techniques à même d’ « encrer » des sourcils : le microblading et le tatouage avec un dermographe. Il ne s’agira pas de dénigrer tel ou tel travail mais bien d’exposer les tenants et aboutissants des deux méthodes. Comme Audrey l’a répété sur cette session, nous n’avons pas vocation à être des gendarmes en pointant des pratiques et des praticiennes mais bien d’informer afin que nos clientes sachent ce qu’on leur fait sur le visage et choisissent un travail en toute connaissance de cause. Il a beaucoup été question d’elles, nos clientes, sur cette session. Notre travail, qu’il s’agisse de reconstruction du sein, de sourcils ou autre, a toujours une dimension réparatrice dans la mesure où nous sommes dans la psyché féminine, l’estime de soi. Nous avons un devoir d’information, de pédagogie aussi (savoir dire non parfois en fait partie) et avons longuement évoqué le consentement à leur remettre, ce qu’il est obligatoire de leur demander, les soins à leur préconiser, l’entretien sur la durée…cela de façon à évoluer dans un cercle vertueux et gagner leur confiance. Nous sommes un commerce et avons tout à gagner à ce que nos clientes soient satisfaites et nous recommandent…a contrario, une cliente mécontente peut s’avérer fortement néfaste… d’où l’importance de travailler intelligemment et non de calquer par exemple un même sourcil sur tous les visages (qui par essence est unique lui). Nous avons rappelé l’importance d’un entretien préalable avant tout tatouage. A également été abordé la terminologie usitée qui peut s’avérer trompeuse pour ces dames : le semi-permanent. Nous savons bien que quelle que soit la méthode, il subsistera toujours des traces sur la peau, un tracé ne disparaît jamais totalement. En ce sens, et c’était l’objet de cette session, nous souhaiterions avancer sur l’établissement d’une charte éthique, un code de bonnes pratiques. Nous sommes isolées parfois dans nos salons, dans la pluralité de nos pratiques, ni esthéticiennes ni tatoueuses, notre métier n’est pas reconnu alors faisons en sorte de cadrer les choses pour aller vers toujours plus de qualité. Nous travaillons sur l’humain alors respectons-le autant que faire se peut.

Question pratique: nous allons organiser bientôt la prochaine visio conférence, mais nous publierons un lien Zoom ou Google Meet afin que personne ne râte cet échange!

Bonne journée!

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Focus sur 2 techniques pour vos sourcils.

Un merci spécial à Laura Fontaine pour cet article. Le maquillage permanent des sourcils a le vent en poupe ! ​ Oui mais voilà… Microblading , maquillage permanent, semi-permanent, dermopigmentation…

© 2020 Association Française du Tatouage Esthétique et Réparateur